Nos bateaux d’hier :

Pas de scouts marins sans bateaux ! La troupe a disposé de plusieurs types d’embarcations adaptées aux activités scoutes. La flottille actuelle a ainsi été précédée par plusieurs autres que nous vous présentons ici.


- le Prince Éric : 1972-1980. C’était un canot de 10 m acheté aux domaines à Lorient. Entièrement restauré par la troupe et la maîtrise, il a fait les beaux jours des premieres années d’activités nautiques. En 1979, il nécessitait des travaux de chapente dont le coût était hors de portée pour les finances du groupe. C’est domage car il serait aujourd’hui devenu un véritable "vieux gréement". Il a fini ses jours sur son ber à l’entrée du fort de la Hougue.

JPG - 39.8 ko
Prince Eric en mer

- le Viking Snorri : 1972-1982. C’était un canot "picoteux de la Manche" de la série des "Courlis" qu’avaient construits les chantiers Labrèque, de Courseulles. Il assurait la sécurité de la flottille grâce à son solide moteur Couach 15 CV.

JPG - 31.9 ko
Snorri en mer

- l’Ardente : 1973-1974 ? C’était une baleinière achetée aux domaines pour le service de la troupe 1ère Ouistreham, issue du dédoublement de la 3ème Caen à cette époque. Elle servait principalement à l’apprentissage de l’aviron.

JPG - 36.9 ko
Ardente sur le canal

- le Kim : 1973-1975. C’était un youyou qui appartenait à la meute (il avait été offert par le grand-père de notre Akéla de l’époque. Il servait d’annexe. Il était aussi précieux pour l’apprentissage de la godille.

JPG - 63.6 ko
Baptême avec le Kim

***

- Le Conquérant : 1995/96-1998. C’était une yole "Drascombe longboat" achetée neuve pour remplacer Le Prince Eric. A la vente de L’Ardent, elle fut affectée par l’AGSE à la troupe de Dinan. Le Conquérant a navigué sur le lac de Vico, en Italie, lors de l’Eurojam de 1994.

- L’Ardent : 1995/96-1998. C’était le sister ship du Conquérant. Achetée neuve elle aussi en même temps que le Conquérant, elle fut vendue pour acheter les "love-love".

***

- Le Sterval : 1982-1995. C’était un canot de 7 m de type "Cigly" gréé au tiers. Ce type de bateau préfigurait les "Loups de mer". Acheté à un chantier naval de bretagne, et transporté par la route jusque Ouistreham, il disposait d’un moteur inbord Renault Marine de 15 CV. Il subit plusieurs naufrages, dont 1 réveillant les scouts à 1 heure du matin en plein camp de Pâques de 1987 pour écoper, alors qu’il était au mouillage sur la côte de la pointe du siège... et une lourde avarie au mouillage à Saint Vaast la Hougue, lors d’un coup de vent et ne put être réparé.

JPG - 89.2 ko
Sterval à Ouistreham

***

- Boutchou : Petit croiseur côtier habitable de type Love-Love. Il n’était pas très adapté aux équipages scouts mais l’était plutôt pour des équipages de pilotes (routiers scouts) ;

- Maite-Cat : Le sister ship de Boutchou. Mêmes remarques.

JPG - 59.1 ko
Le Maite Cat

***

- Tadek, Orphie : 2003-2005. C’étaient les "sécus" de la flottille des monotypes scouts sitelle (voir la page "les bateaux d’aujourd’hui"), de petites vedettes équipées d’un moteur HB. Le Tadek fut volé à l’époque ou des gangs de voleurs de moteurs HB sévissaient dans la région. L’Orphie fut achetée pour le remplacer. Son moteur fut à nouveau volé et le bateau fut alors revendu.

JPG - 59.1 ko
Orphie à l’eau


Lors de ses déplacements pour les camps d’été, la troupe a utilisé bien d’autres bateaux :
- flottilles de canots de 10m en rade de Brest et à Lorient ;
- flottilles de "loups de mer" en rade de Brest, en grand rade de Cherbourg et dans le Golfe du Morbihan ;
- flottille de "Cognac" à Granville, pour naviguer dans l’archipel des îles Anglo-Normandes.